Bandeau
Esperanto Le Mans
L’ Espéranto dans la Sarthe

Bienvenue sur le site du G.E.M. (Groupe Espéranto du Maine).

Vous y découvrirez :
- notre association,
- l’histoire et l’actualité de la langue internationale Espéranto en Sarthe et aux alentours,
- comment apprendre l’Espéranto près de chez vous,
- Un atelier de traduction
Vous y trouverez
- des visiteurs étrangers,
- des moments pour chanter ensemble en Espéranto …
- des envies de voyager autrement,
- et les diverses applications de la langue internationale…

N’hésitez pas à nous contacter pour vous renseigner, ce sera un plaisir de vous rencontrer si vous le souhaitez.

Bonne visite

logo article ou rubrique
Dresde IVe Congrès (Antaŭe)

Les préparatifs du IVe Congrès se poursuivent avec la plus grande activité.

Article mis en ligne le 18 mai 2020
dernière modification le 25 mars 2020

M. Carlo Bourlet président du groupe de Paris, est allé tout dernièrement se rendre compte de l’organisation en préparation ; il est revenu de Dresde absolument enthousiasmé ! Le doute n’est pas permis, si les espérantistes se décident à aller en masse acclamer Zamenhof et l’Esperanto, ce Congrès sera une manifestation splendide.

Au point de vue officiel rien ne manquera. La Ville et l’État ont accordé au Comité d’organisation une subvention de 5 000 marks (6 250 fr.) Trois ministres de Saxe, ainsi que les consuls étrangers ont accepté de faire partie du comité d’honneur. Le Docteur Zamenhof sera reçu à la gare par la Municipalité avec la garde à cheval. Il y aura des réceptions par les Ministres, peut-être même par le Roi. Partout on apprend l’esperanto avec ardeur : des Conseillers municipaux, des hauts fonctionnaires, des agents de police. Pendant tout le Congrès, les agents de police espérantistes porteront un brassard avec l’étoile verte.

En ce qui concerne la question financière, nous pouvons dire que la vie en Allemagne est d’un bon marché inconnu chez nous, et voici à ce propos quelques renseignements empruntés au bulletin du Groupe de Paris.

La Kvaro délivre aux congressistes un biletaro du prix de 37 fr. 50 qui donne droit pendant 6 jours à une chambre confortable, lumière comprise, au petit-déjeuner et au repas à une heure de l’après-midi. Le soir on pourra manger dans quelque "Bierhalle". En comptant le prix de ce biletaro et y ajoutant celui du voyage aller et retour Paris-Dresde, en 3e classe plus la dépense pour la carte de congressiste, les soupers pendant 6 jours, la représentation Reicher (Iphigénie en Tauride) à l’opéra royal et les faux frais évalués à dix francs, on arrive au total de 168fr.50. Et c’est tout, bien tout. Avec 170 francs par personne on pourra faire un voyage admirable en Allemagne.

En dehors de la représentation Reicher tout sera gratuit : Séances solennelles, bal, représentation théâtrale d’amateurs, même les excursions.

À Dresde, les tramways appartiennent à la ville et la Municipalité en laissera l’usage gratuit aux espérantistes sur présentation de leur carte de congressiste. De plus la Ville mettra gratuitement à notre disposition les bateaux à vapeur pour les excursions à Meissen et à la Suisse saxonne. On annonce même d’autres surprises des plus sensationnelles. Tous les efforts possibles seront faits pour recevoir les Espérantistes d’une façon cordialement sympathique et leur offrir à Dresde un séjour inoubliable.

Nous ne saurions trop engager particulièrement nos Samgegrupanoj à remplir leur devoir, persuadés qu’ils en retireront de précieuses compensations. Nous savons déjà que plusieurs espérantistes manceaux font leurs préparatifs pour représenter là-bas le G.E.S.

Tous nos compliments et nos encouragements.